04 décembre 2006

Les oiseaux se cachent pour mourir (The thorn birds) - Colleen Mac Cullough *

« C’est complètement cousu de fil rose ce machin » disait Stricky, mon prof bien-aimé. « Et vas-y que je porte des bottes et que je monte à cheval et que le curé me trouve irrésistible ». Pff il n’a rien compris. Et puis Ralph c’est un prêtre, pas un curé. Ca ne fait pas très glamour « curé », tandis que « prêtre », un peu plus. Je ne dis pas que je trouve les prêtres glamour hein, n’allez pas tout comprendre de travers ! Je ne suis pas sûre que ce distinguo serait recevable auprès du Saint-Siège. On s’égare. Le pitch : La... [Lire la suite]
Posté par celinevixen à 15:12 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

28 novembre 2006

Inconnu à cette adresse (Adress Unknown) - Kressmann Taylor *

Il y a cinq ans, on m’a mis le livre entre les mains : « Lis, je te le prête ». Bon, d’accord.Il y a une semaine, on m’a mis le ticket entre les mains : « C’est dans une heure, je t’emmène. » D’accord ! C’était au Lucernaire, rue Notre-Dame des Champs à Paris. J’adore cet endroit, et je pense que je ne suis pas la seule. Aaahh son café, sa cour pavée, ses salles intimistes. Et puis aussi sa programmation originale et de qualité, c’est important quand même. Bon, on est là pour parler de la pièce. Un petit résumé... [Lire la suite]
Posté par celinevixen à 02:28 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
01 novembre 2006

La Mère (the Mother) - Pearl Buck *

Je voudrais remercier mes parents car sans eux je n’écrirais pas cet article. En effet j’ai découvert Pearl Buck dans leur bibliothèque. Sans demander l’avis de qui que ce soit, je me suis appropriée ces bouquins, et bien d’autres encore. Ce n’était que justice ; après tout c’est grâce à moi, qui les ai lus une bonne demi-douzaine de fois, qu’ils ont connu une nouvelle raison de vivre. Ma mère ne proteste pas, elle sait que c’est trop tard. Par contre mon père commence à m’inquiéter, il a repris ses Arthur Koestler et ses ... [Lire la suite]
Posté par celinevixen à 11:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
28 octobre 2006

Adrienne Mesurat - Julien Green

Quand un livre commence par décrire la médiocrité d’une ville de province, puis met l’accent sur une jeune femme en particulier, je ne sais pas vous, mais je le sens mal. En général on peut s’attendre au pire : regardez Emma Bovary. J’ai découvert Julien Green grâce à Stricky, mon prof bien-aimé. Il nous avait donné un thème extrait d’Adrienne Mesurat, qui a eu le mérite de m’intriguer. Il y était question d’une jeune femme angoissée, au restaurant d’un hôtel, qui ne voulait pas retourner dans sa chambre. Puis elle sort... [Lire la suite]
Posté par celinevixen à 16:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]